Faire un CV n’est pas une tâche évidente comme il vous semble. Et surtout avec ce marché de travail très concurrentiel où chaque offre d’emploi reçoit en moyenne 250 candidatures. 

Pour avoir un CV capable d’attirer l’attention, certains se dirigent vers des coachs spécialisés dans la gestion de carrière et qui facturent un tel CV à 100 euros, voire plus. 

Mais la plupart peinent pour avoir une réponse positive car ils font l’une de fautes suivantes:

  • Ils utilisent des modèles bourrés de distractions visuelles qui rendent difficile de concentrer sur le contenu;
  • Ils ne s’alignent pas avec le besoin spécifique de l’entreprise et envoient le même CV à des centaines d’offres;
  • Ils décrivent leurs expériences professionnelles avec une liste de tâches, que les recruteurs ont vue mille fois; 
  • Ils ne respectent pas les bonnes pratiques de la rédaction: CV presque vide, plusieurs fautes, mauvaise mise en page, adresse e-mail non professionnelle….., 

Dans cet article, vous allez savoir comment éviter toutes ces fautes et faire un CV qui vous garantit à 100% un entretien d’embauche. 

Mais, avant d’aller dans les détails de la rédaction, essayons tout d’abord de comprendre comment fonctionne le recrutement aujourd’hui ?

Comment fonctionne le recrutement aujourd’hui?

Les recruteurs vérifient si vous avez les compétences nécessaires demandées par l'entreprise
Les recruteurs vérifient si vous avez les compétences nécessaires demandées par l’entreprise

Ayant un besoin spécifique pour un profil quelconque, l’entreprise poste une annonce d’emploi. Cette annonce reçoit en moyenne 250 CVs. 

Certaines entreprises, en particulier les plus ciblées, utilisent ce qu’on appelle un ATS ou “Applicant Tracking System”. C’est un logiciel qui élimine 70% de CVs reçus

Ce logiciel fonctionne comme Google. Il évalue la compatibilité de votre CV avec l’annonce d’emploi. Autrement, il vérifie si votre CV inclut certains mots-clés, qui sont généralement les 6 compétences les plus importantes pour l’entreprise et déjà mentionnées dans l’annonce. 

Le recruteur va scanner rapidement les CVs sélectionnés par l’ATS, autrement le 30% qui reste. Il se concentre surtout sur la partie supérieure du CV (là, il y a le résumé) et prend 6 secondes uniquement pour décider s’il continue à lire ou non. 

Pour se faire une bonne décision, les recruteurs se posent 2 questions fondamentales quand ils lisent votre CV:

  • Est-ce que vous avez les compétences nécessaires pour faire le travail demandé? 
  • Est-ce que vous pouvez vous intégrer facilement dans l’équipe de travail? 

Donc, l’alignement est essentiel pour décrocher un job. Et il se fait sur deux niveaux. Primo, il faut rassurer le recruteur en lui montrant que vous avez exactement le profil demandé. Secundo, il faut lui montrer que vous vous sentez à l’aise par rapport à la culture de travail au sein de cette entreprise.

Finalement, l’entreprise invite 4 à 6 candidats pour un entretien d’embauche. 

Mais, il est important de dire que 80% d’emplois ne font pas l’objet d’une publication. En effet, 94% des recruteurs sont actifs sur LinkedIn et ils embauchent par le biais de recommandations personnelles et de réseaux professionnels plutôt que de publier des annonces sur des sites comme Indeed.com. 

Pour cette raison, créer son propre réseau de connaissances professionnelles est primordial pour décrocher un job. Et LinkedIn est la plateforme incontournable où il faut exister pour un tel objectif. 

Résumons alors cette partie!  Pour être invité à un entretien, il faut:

  • Personnaliser son CV pour chaque offre et ne jamais envoyer le même CV à plusieurs entreprises;
  • Surpasser les ATS en optimisant son CV pour certains mots-clés qui sont les 6 compétences clés demandées par l’entreprise;
  • Se démarquer en utilisant des aspects visuels et un copywriting spécifique qui attirent l’attention du recruteur dès le début et l’encouragent à lire le CV en totalité;
  • Appuyer son CV par un profil LinkedIn bien construit;

Maintenant, la question qui se pose: comment faire un CV à la fois personnalisé et attrayant?


Faire un CV par la méthode CORELA

La méthode CORELA est un processus chronologique à 3 temps: 

  • Compétences clés;
  • alisations basées sur des résultats;
  • Lisibilité & Attention. 

Cette méthode vous permettra de faire un CV séduisant et bien adapté au besoin spécifique de l’entreprise de manière à augmenter vos chances d’être invité pour un entretien. 

Explorons ensemble ces trois étapes!

Étape 1: Identifier les 6 compétences clés

Il faut identifier les 6 compétences les plus importantes pour les inclure dans le CV
Il faut identifier les 6 compétences les plus importantes pour les inclure dans le CV

Comme je l’ai bien expliqué précédemment, ces logiciels dits ATS vérifient si votre CV est optimisé pour certains mots-clés. Autrement, ils vont voir si vous avez mentionné les 6 compétences les plus importantes pour l’entreprise dans votre CV. 

Donc, il est important de mentionner ces compétences 2 à 3 fois pour surpasser le logiciel. Pour cela, il faut commencer par identifier ces compétences tout d’abord. Comment? En analysant les premiers points cités dans la description du poste, parce que les compétences les plus prioritaires sont généralement citées au plus haut.  

Voici un exemple. Une startup Parisienne offre un poste de “Chef de Projets Techniques” avec la description du poste suivante: 

Le chef de projet a pour objectifs de :

  • Piloter un portefeuille de projets en assurant la meilleure tenue des plannings; 
  • Gérer la relation avec nos clients à travers une CRM interne et garantir leur satisfaction;
  • Analyser les données sur les projets pour faire des prévisions futures du budget à allouer et produire des rapports financiers réguliers sur l’évolution du portefeuille; 
  • Gérer une équipe de développeurs et de vendeurs en utilisant les méthodologies agiles;
  • Animer des formations portant sur l’utilisation de notre solution;  
  • Améliorer constamment la solution et les processus de travail au sein de l’entreprise;
  • Appuyer les forces commerciales pour cadrer et qualifier les projets des futurs clients.

Donc, en analysant les 5 premiers points, on finit par comprendre que cette entreprise demande les compétences suivantes (organisées par ordre d’importance):

  • Gestion de projets;
  • Gestion de la relation client;
  • Analyse de données
  • Reporting financier
  • Gestion d’équipe
  • Communication. 

Si on vise cette offre et on parvient à mentionner clairement ces 6 compétences, le recruteur se dira “Voilà quelqu’un qui a pratiquement le profil exact qu’on demande!” et ne va pas hésiter à vous envoyer une invitation pour l’entretien. 

Sachez aussi qu’il n’est pas obligatoire de garder la même syntaxe telle qu’elle est mentionnée dans l’annonce. La meilleure approche serait de faire un mélange entre les 6 compétences demandées et vos talents naturels

Et surtout essayez d’inclure ces compétences dans la partie supérieure de votre CV car c’est la partie qui sera vue en premier et sur laquelle le recruteur va se concentrer pendant les 6 secondes de scannage visuel rapide.

Travail demandé

Allez vers l’annonce d’emploi pour laquelle vous voulez postuler et essayez d’extraire les 6 compétences clés en répétant le même processus.


Étape 2: Préparer des réalisations basées sur des résultats

Dans votre CV, décrivez vos expériences professionnelles à travers des réalisations basées sur des résultats
Dans votre CV, décrivez vos expériences professionnelles à travers des réalisations basées sur des résultats

La plupart de gens décrivent leurs expériences personnelles en listant les tâches régulières qu’ils ont faites dans chaque rôle. 

Disons que vous étiez un responsable des ventes, par exemple. Vos responsabilités seraient les suivantes: 

  • Etudier les besoins des clients potentiels et préparer des scripts de prospection;
  • Prospecter des clients potentiels (leads) par e-mail ou par téléphone.
  • Maintenir les relations avec les clients existants et essayer de vendre plus de produits/services.
  • Assurer le suivi des clients à travers une CRM.

Il s’agit de la même liste de tâches pour tous les responsables des ventes. 90 % des autres CVs mentionnent à peu près la même chose. Donc, à force de lire des CVs qui se ressemblent, le recruteur a déjà construit une idée claire sur la nature de votre poste. Il sait bien quelles étaient vos responsabilités ou disons les tâches que vous êtes censé faire. 

Donc, répéter ce qu’il a déjà vu mille fois est inefficace. Cette méthode classique ne mène absolument à rien.

Pour vous démarquer, vous devez démontrer que vous maîtrisez les compétences demandées par l’entreprise à travers les réalisations que vous avez accomplies. En d’autres termes plus simples, comment avez-vous aidé votre ancienne entreprise à se développer et à atteindre ses objectifs. 

Cette approche s’appelle réalisations basées sur des résultats. (En anglais: result-based achievements). Essayons de comprendre comment les formuler?

Qu’est-ce que c’est une réalisation basée sur un résultat ?

Il s’agit tout simplement de montrer que vous maîtrisez la compétence en question à travers les résultats que vous avez déjà accomplis

Une réalisation basée sur un résultat est soit:

  • Quantitative: Exemple: Amélioration du taux de conversion du site de l’entreprise par 5% en créant et publiant une démo vidéo sur la landing page. 
  • Qualitative: Exemple: Optimisation de l’expérience utilisateur (UX) en simplifiant les formulaires à remplir

Si on vise le poste d’un responsable de ventes et on veut bien faire une bonne impression à travers le CV, une meilleure description de l’expérience professionnelle serait formulée de cette manière: 

  • Dépassement des objectifs de ventes hebdomadaires de 6% ;
  • Mise en œuvre de mesures qui ont pu réduire les pertes de stock de 2 % ;
  • Implémentation de 4 nouveaux programmes de formation pour stimuler l’engagement du personnel; 
  • Traitement avec succès de 30 réclamations clients en moyenne par mois;
  • Obtention de scores élevés lors des audits de qualité; 
  • Prix du « Département de vente le plus performant » en 2014.

Une description pareille montre que vous êtes super performant et peut facilement impacter le recruteur. 

Pourquoi les réalisations basées sur des résultats sont aussi importantes ?

On sait maintenant qu’une annonce d’emploi reçoit en moyenne 250 CVs. Donc, quand vous envoyez votre candidature, vous avez 249 concurrents. La seule solution pour vous est de se démarquer par le contenu de votre CV. 

Seth Godin, un expert américain de marketing, utilise le terme “Vache Pourpre” (En anglais: Purple Cow) pour désigner un produit tellement différencié qu’il arrive à capter facilement l’attention. 

Dans le marché d’emploi, vous êtes le produit. Du coup, vous devez vous différencier pour survivre à cette concurrence rude. La meilleure approche est de décrire vos expériences en utilisant des réalisations basées sur des résultats. Pourquoi? Tout simplement, car 90% des autres candidats vont utiliser l’approche classique de la description par une liste de responsabilités. 

Donc vous voyez bien que les réalisations basées sur des résultats ne sont pas une simple recommandation, mais plutôt un must pour accéder à l’entretien d’embauche. 

Travail demandé

Faites une liste de 3 réalisations basées sur des résultats pour chaque poste que vous avez occupé.


Étape 3: Faire un CV lisible et attirant

Respectez toutes les bonnes pratiques de rédaction de CV
Respectez toutes les bonnes pratiques de rédaction de CV

L’objectif ici est de faire un CV qui respecte à la lettre toutes les recommandations côté design et mise en page. Ainsi, il facilite au lecteur de se concentrer sur le contenu et l’encourage à lire le CV en totalité. 

Ce CV doit aussi inclure quelques aspects visuels qui captent l’attention du recruteur lorsqu’il scanne rapidement votre CV. Par exemple, le fait d’inclure les compétences clés demandées par l’entreprise dans la partie supérieure de votre CV. 

Maintenant, essayons de comprendre comment faire un CV à la fois lisible et attractif.

Faire un CV lisible

Pour faire un CV lisible, il faut obligatoirement suivre tous les conseils suivants, car ces recommandations sont basées sur des études et des recherches scientifiques faites autour du sujet. 

Conseil 1: Optez pour un design simple minimaliste et axé sur le contenu

Pour faire un CV, la plupart des candidats procèdent de deux manières.  

  • Utiliser l’éditeur de texte “Microsoft Word” et être obligé de passer des heures à régler et affiner la mise en page. Le résultat final est généralement un CV mal structuré.  

OU

  • Remplir des templates gratuits et payants qui sont souvent bourrés de distractions visuelles. 

En fait, beaucoup de candidats pensent qu’utiliser un modèle qui inclut des couleurs et des formes attirantes permet de se démarquer des autres candidats. Certains croient que c’est un moyen pour faire une bonne impression et montrer le sens de créativité qu’ils possèdent. Malheureusement, c’est contre productif. 

Une étude faite auprès de 1400 recruteurs a conclu que la plupart des responsables RH souhaitent recevoir des CVs avec un design simple puisqu’ils peuvent ainsi lire et analyser le contenu du CV avec plus d’aisance. 

Les recruteurs prennent ces formes et ces couleurs censées capter l’attention pour des distractions visuelles très mal vues. Ils pensent aussi qu’un CV bien écrit avec un design simple et minimaliste est synonyme de professionnalisme. Alors que le contraire donne l’impression d’amateurisme et de frivolité. 

Donc, premier conseil, oubliez ces templates de CV qui sont décorés comme un arbre de Noël. C’est une arnaque! 

Un design optimisé pour la lisibilité doit obligatoirement utiliser une police professionnelle et lisible. Il est recommandé d’utiliser des polices comme Georgia, Ubuntu et Roboto… Mais, il ne faut jamais utiliser des polices non professionnelles tel que Comic. Et pour plus d’ergonomie, la taille de la police doit être 11-12px pour le texte et 14-16px pour les titres de sections;

Conseil 2: Choisissez le bon format (Chronologique ou Fonctionnel) selon votre situation

Il y a trois types de formats: 

  • Chronologique
  • Fonctionnel
  • Mixte/Combiné

Et le choix dépend souvent de votre niveau d’expérience.

Le format le plus courant reste le format chronologique. La plupart des recruteurs y sont habitués. Et c’est le format idéal pour les personnes ayant une grande expérience professionnelle. 

Dans le CV chronologique, on commence par la partie “Expériences professionnelles” et on énumère ces expériences allant de la plus récente vers la moins récente

On décrit chaque rôle en démontrant qu’on a les compétences clés demandées par l’entreprise à travers des réalisations basées sur des résultats. Encore une fois, je rappelle qu’il est absolument inefficace de faire la simple liste de responsabilités/tâches. 

Quand vous êtes un jeune diplômé et que vous manquez d’expérience professionnelle, vous pouvez dans ce cas opter pour le format fonctionnel.

Dans le CV fonctionnel, on valorise plutôt le parcours académique et on peut développer ainsi les projets académiques (PFE par exemple), les stages et les expériences volontaires au sein de l’école. Comment? De la même manière que le CV chronologique. En décrivant ces expériences académiques à l’aide de réalisations basées sur des résultats qui démontrent qu’on maîtrise bien les compétences demandées par l’entreprise. 

Certains candidats combinent ces deux formats. On appelle ça CV mixte ou combiné. C’est un excellent choix pour les candidats avec un ensemble vaste et diversifié de compétences. 

Conseil 3: Zéro fautes

L’orthographe doit être irréprochable afin de donner une meilleure image aux recruteurs. Utilisez un correcteur gratuit d’orthographe comme MerciApp pour détecter les erreurs et les fautes de frappe. Si possible, demandez à un proche de relire votre CV avant de l’envoyer.

Mais, il n’y a pas que les fautes de langue à éliminer. En fait, certains candidats envoient des CVs avec des adresses e-mails comportant des pseudos. Ceci est considéré comme un faux pas. Du coup, veillez à inclure des adresses professionnelles du genre: [email protected]

Sachez que le responsable de recrutement n’a pas besoin de savoir à quoi vous ressemblez pour évaluer votre candidature. Il n’est donc pas nécessaire d’inclure une photo. Mais, si vous décidez de le faire, veillez à prendre une photo avec une tenue respectable et un bon éclairage. 

Montrer un beau sourire dans cette photo est important. En fait, une étude psychosociale durant laquelle on a filmé des candidats et des recruteurs avec des caméras cachées, a conclu que le sourire est un facteur clef qui augmente les chances d’acceptation lors d’un entretien d’embauche.


Faire un CV attirant

Maintenant, pour capter l’attention du recruteur et l’encourager à vous inviter pour un entretien, il y a certaines bonnes pratiques à appliquer. Voici les plus importantes. 

Conseil 1: Commencez par un résumé poignant 

Ce n’est un secret pour personne que la première impression compte, que ce soit dans votre vie personnelle ou dans votre vie professionnelle. Le résumé est le lieu idéal pour faire une bonne première impression parce que c’est la partie qui sera lue en premier. 

Plusieurs recruteurs vont se baser sur votre résumé pour décider s’ils continuent à lire votre CV.  Pour cela, votre résumé doit attirer leur attention et susciter leur curiosité pour en apprendre plus sur vous. 

Un bon résumé inclut 2-3 phrases qui soulignent trois points essentiels:

  • Votre domaine d’expertise et les années d’expérience;
  • Vos traits de caractère uniques, qui vous différencient des autres. 
  • Vos compétences clés qui coïncident avec celles demandées par l’entreprise.

Voici le modèle à suivre:

Un expert en X ou un professionnel de X, fort de N années d’expérience dans un secteur particulier ou un rôle spécifique. Un professionnel aux traits de caractère uniques (les mentionner), spécialisé dans une première compétence clé, une deuxième compétence clé, une troisième compétence clé.

Pour bien illustrer ce modèle, voici un exemple concret, écrit pour l’annonce d’emploi que j’ai déjà analysée: 

Un expert dans la gestion de projets fort de 15 ans d’expérience dans les services informatiques et les opérations commerciales. Un coéquipier innovateur qui prend toujours des décisions basées sur les données. Un professionnel trilingue spécialisé dans l’analyse de données, le pilotage de projets techniques et la gestion de la relation client.”

Quand le recruteur commence par voir que vous avez les compétences demandées par l’entreprise (dans notre cas: le pilotage de projets, l’analyse de données et la gestion de relation client), il sera encouragé de lire le CV en totalité.

Si vous êtes un étudiant ou un jeune diplômé sans expérience, vous pouvez au lieu de faire un résumé juste mentionner votre objectif professionnel. Cet objectif doit communiquer non seulement votre motivation pour entrer dans l’environnement de travail visé, mais aussi la valeur que vous pouvez apporter pour cette entreprise. Voici un exemple concret: 

« Récemment diplômé d’une licence en design graphique, j’ai plus de 3 ans d’expérience pratique dans l’utilisation d’Adobe Illustrator et Photoshop et la conception UI/UX. Je cherche à évoluer dans un studio stimulant comme le vôtre et apporter de nouvelles façons de travail plus optimales.”

Conseil 2: Adaptez le CV au poste offert par l’entreprise

J’ai déjà expliqué qu’il faut mentionner qu’on a les 6 compétences clés demandées par l’entreprise, et qu’il faut démontrer ces compétences en décrivant vos expériences professionnelles à travers des réalisations basées sur des résultats. 

En fait, il faut être toujours pertinent pour l’offre, même en remplissant les autres sections de votre CV.  Voyons comment le faire section par section? 

1. Expériences professionnelles

Pour décrire leurs expériences professionnelles, la plupart de candidats mentionnent:

  • Titre du poste;
  • Nom de l’entreprise;
  • Durée;
  • Responsabilités (Ou Réalisations basées sur les résultats);

Mais, selon les résultats de plusieurs tests, il a été démontré que lorsque vous ajoutez une courte description de l’entreprise, vous augmentez vos chances. Pourquoi? Parce que ceci aide le recruteur à imaginer l’environnement de travail dans lequel vous avez évolué. 

Une bonne description de l’entreprise inclut:

  • Le secteur d’activité; 
  • Le nombre d’employés
  • Le chiffre d’affaires annuel;
  • Les clients, s’ils sont de grands noms très connus; 

Voici le modèle à suivre:

Une entreprise du secteur X qui emploie XX personnes, réalise un chiffre d’affaires annuel de ~XXX euros et travaille avec des clients comme X, Y et Z.

Pour illustrer, ce modèle voici un exemple concret:

Une entreprise de restauration avec 4 points de vente qui emploie 25 employés, réalise un chiffre d’affaires annuel de 2,5 millions d’euros, et travaille avec des clients comme Dell et IBM.

2. Projets

Travailler sur des projets peut vraiment montrer votre passion pour un domaine particulier. Qu’il s’agisse de projets académiques ou de side hustles, ils sont tous les deux pertinents.

Disons, par exemple, que vous avez travaillé sur le développement d’un logiciel dans le cadre d’un concours universitaire. Vous êtes passé par toutes les étapes de l’idéation jusqu’au marketing. Vous pouvez mentionner ce projet dans votre CV et avoir de meilleures chances de décrocher un stage. 

Ou peut-être, vous gérez une boutique Etsy, où vous vendez en ligne des produits d’artisanat. Mentionnez ça car les recruteurs aiment les employés qui font un travail intéressant pendant leur temps libre.

3. Formation

Il est recommandé de mentionner uniquement ses diplômes et ses certificats les plus importants avec des liens qui mènent vers le site de l’école ou l’institut certificateur. Et il n’est pas nécessaire de trop développer cette section. 

Mais, certains candidats mentionnent les matières les plus pertinentes pour le poste offert afin de consolider leur candidature. Voici un exemple qui vise le poste de responsable de ventes. 

  • Licence appliquée dans la gestion des affaires, Ecole Supérieure de Gestion

-300 heures de formation autour de sujets incluant: Contrôle de gestion, Gestion de Stock, Comptabilité analytique, Finance d’entreprise, Contrôle de qualité, Analyse de données; 

4. Compétences

Il y a deux types de compétences que vous pouvez inclure dans votre CV :

  • Les compétences techniques (Hard Skills): C’est votre savoir-faire pratique comme la programmation en Python ou la cuisine thaïlandaise….
  • Les compétences douces (Soft Skills). Il s’agit de compétences psychosociales comme l’aptitude à bien communiquer, le sens de leadership, la pensée critique, la gestion du temps….

Un bon CV doit couvrir les deux types de compétences. Il doit mentionner aussi le niveau d’expertise dans chacune de ces compétences. Généralement, on distingue 4 niveaux:

  • Débutant: Vous avez une courte expérience, autrement une formation ou une pratique de premier niveau;
  • Intermédiaire: Vous avez exercé la compétence en question dans un environnement de travail; 
  • Avancé: Vous êtes la personne de référence. Vous pouvez même encadrer d’autres employés.
  • Expert: Vous avez appliqué cette compétence dans plusieurs projets. Vous êtes la personne à qui s’adresser pour obtenir des conseils à propos de cette compétence.

Veillez à ne jamais mentir sur vos niveaux de compétences. Sinon, la situation sera très embarrassante. Et surtout, incluez les 6 compétences clés demandées par l’entreprise en premier. 

5. Volontariat (Bénévolat) 

Si vous utilisez votre temps libre pour aider les autres, sans rien attendre en retour, il y a de fortes chances que vous soyez le type qui n’est pas motivé que par l’argent. Cela donne l’impression que vous êtes quelqu’un de dévoué et loyal.

Plusieurs études montrent que vous pouvez augmenter vos chances d’être embauché en mentionnant vos activités de bénévolat, à condition que ces activités soient pertinentes pour le poste. 

6. Langues

Êtes-vous bilingue ? Ou mieux, trilingue ? Vous devez le mentionner sur votre CV !

Même si le poste n’exige pas une langue spécifique, cela peut s’avérer utile à un moment donné. En fin de compte, il est toujours préférable de maîtriser plus qu’une langue.

Aujourd’hui, on exige de plus en plus un bon niveau en anglais. Donc, avoir un B2 est un excellent atout dans votre candidature. 

Pour énumérer les langues dans votre CV, il suffit de les écrire et de leur attribuer le niveau approprié :

  • Basique (A1, A2)
  • Intermédiaire (B1, B2)
  • Natif (C1, C2)

Encore une fois, vous ne devez jamais mentir sur vos compétences linguistiques. On ne sait jamais, le recruteur peut s’avérer un expert de cette langue.  

7. Autres sections

Certains candidats mentionnent d’autres sections comme les intérêts pour mettre en avant leur personnalité. Qui sait, peut-être que le recruteur partage les mêmes intérêts?  

D’autres mentionnent des prix qui permettent de les différencier encore des autres candidats. 

Des chercheurs indiquent les ouvrages et les articles scientifiques qu’ils ont publiés avec un lien, afin que les recruteurs puissent consulter ces travaux !

Quel que soit le cas, tant que cette section est pertinente pour le poste auquel vous postulez, n’hésitez pas à l’ajouter dans votre CV. 

Conseil 3: N’envoyez jamais le même CV à plusieurs offres

L’une des fautes les plus courantes est de préparer un CV et l’envoyer en masse. Il y a même ceux qui utilisent des scripts d’automatisation.

Non, ça ne mène à rien parce que chaque offre d’emploi a ses propres spécificités. Du coup, il est primordial de faire à chaque fois, quelques minimes retouches pour s’aligner parfaitement avec le besoin spécifique de l’entreprise. 


Dernier point important !

Maintenant, avec ces conseils, vous êtes capable de faire un CV qui vous garantit un entretien d’embauche. 

Or, il y a un point important que vous devez savoir. En fait, 94% des recruteurs vont visiter votre profil LinkedIn s’ils ont apprécié votre CV. Pourquoi? Car ils veulent vérifier la correspondance entre votre CV et votre présence sur LinkedIn. 

Exister sur LinkedIn est important pour une deuxième raison. En effet, 80% des offres ne sont pas publiées et le recrutement se fait à travers des recommandations et des réseaux de contacts.  

Maintenant, suivez la méthode BECAIDA pour écrire une lettre de motivation attirante, et la méthode BORD pour réussir votre entretien d’embauche.

Si vous voulez savoir quel est le job que vous voulez faire dans la vie, trouvez ici votre ikigai

Finalement, je vous souhaite bonne chance dans votre recherche d’emploi.

Auteur

Rami Mestiri enseigne l'entrepreneuriat. Il a écrit aussi un livre qui propose une méthode simple pour vivre équilibré et épanoui. Découvrez cette méthode en cliquant ci-dessous.

Ecrire un commentaire